Quels droits de retraite pour les étudiants en alternance, apprentissage ou stage ?

Les jobs d'étudiants ouvrent des droits à la retraite

Une jeune utilisatrice, Manon, nous demande quels sont ses droits par rapport à la retraite en tant qu’étudiante travaillant en alternance. Ses stages passés lui apporteront-ils des trimestres et des points retraite ? Que peut-elle faire pour maximiser ses droits ?

Bonnes questions. Bravo à Manon pour son esprit d’anticipation. Comme le montre une étude récente, 82% des personnes qui partent aujourd’hui à la retraite auraient aimé mieux connaître l’impact de leurs décisions de carrière sur leur retraite. Plus tard, Manon se félicitera d’avoir activement géré ses droits dès son plus jeune âge.

Les jobs étudiants

Hors convention particulière, vos jobs étudiants donnent lieu, comme toute activité salariée, à des cotisations d’assurance vieillesse. Ils vous permettent donc, en principe, d’acquérir des droits de retraite : trimestres pour la retraite de base et points pour la retraite complémentaire.

En pratique, ces jobs sont généralement de courte durée. Ce sont des jobs d’été ou des activités à temps partiel. Ils sont peu payés. Il est donc souvent difficile avec de tels emplois d’atteindre le salaire trimestriel nécessaire pour valider un trimestre d’assurance retraite. En 2018, ce montant minimum est de 1 482 euros de salaire brut.[i]

Dans de nombreux cas, les jobs étudiants sont encadrés par des conventions spécifiques, plus ou moins favorables par rapport aux droits de retraite. Examinons-les.

Les contrats de professionnalisation en alternance

Si vous travaillez en contrat en alternance, votre rémunération minimum varie entre 55% et 100% du SMIC selon votre âge et vos diplômes. Vous cotisez et acquérez des droits pour votre retraite au même titre que les autres salariés.

Les deux conditions de montant de salaire et de cotisation sont donc, la plupart du temps, remplies pour valider des trimestres pour la retraite de base. Vous acquerrez également des points de retraite complémentaire, généralement des points ARRCO (non cadre).

Les contrats d’apprentissage

Si vous êtes apprenti, votre rémunération minimum varie entre 25% et 78% du SMIC selon votre âge, votre expérience et vos diplômes. Votre salaire est exonéré de charges sociales. Mais l’État verse ces cotisations à votre place. Depuis la réforme des retraites de 2014, toutes vos périodes de travail en apprentissage vous permette d’acquérir des droits de retraite pour la retraite de base, comme pour la retraite complémentaire.

Si vous avez travaillé comme apprenti avant 2014 des conditions moins généreuses s’appliquaient. Et il vous manque probablement des trimestres. Vous avez la possibilité de reconstituer des droits en rachetant des trimestres. Vous pouvez racheter jusqu’à 4 trimestres à un tarif préférentiel (1.322 euros en 2018). Ce rachat s’applique dans la limite des 12 trimestres rachetable au total.

Les stages conventionnés

Si vous travaillez dans le cadre d’une convention de stage, une partie de votre rémunération est une « gratification » conventionnée. Son montant maximum est égal à 15% du plafond de la sécurité sociale. En 2018, cela fait entre 498,75 euros et 603,75 euros, selon le nombre de jours ouvrés dans le mois. Cette gratification est entièrement exonérée de charges sociales. Cela veut dire qu’elle ne vous ouvre aucun droit de retraite.

Vous et votre employeur ne cotisez pour la retraite que sur la partie de votre rémunération supérieure à la gratification. Cela rend donc plus difficile de valider un trimestre de retraite.

Exemple : Manon a fait un stage de deux mois en janvier et février 2018, rémunéré 1.000 euros par mois. Elle n’a cotisé pour sa retraite que sur 2.000 (2 mois de rémunération) – 1.103 (gratification janvier + février) = 898 euros. Ce n’est donc pas suffisant pour valider un trimestre.

Depuis la réforme des retraites de 2014, vous avez la possibilité de cotiser volontairement. Cela revient à racheter jusqu’à 2 trimestres de stage à un tarif très préférentiel (397 euros en 2018). Mais ces trimestres rachetés vous apportent des droits limités.[ii] De plus, ces trimestres seront décomptés sur le total de 4 trimestres rachetable au titre des études, qui apportent de meilleurs droits.

Racheter des trimestres d’études

Que vous ayez travaillé ou non pendant vos études, vous avez la possibilité de racheter à tarif préférentiel jusqu’à 4 trimestres d’études supérieures. Il faut exercer cette option dans les dix ans qui suivent la fin de vos études. Au-delà, vous pourrez encore racheter des trimestres d’études, mais à un autre tarif, moins avantageux.

Les trimestres d’études rachetés seront décomptés du total de 12 trimestres que vous pouvez racheter, que ce soit pour compenser des années d’études ou des années de cotisations incomplètes.

Un résumé en vidéo

Conclusion

Comme Manon, informez-vous dès le début de votre carrière professionnelle sur les conditions d’acquisition de vos droits de retraite.

Étant jeune, vous avez la possibilité de maximiser vos droits. MaRetraite.fr à votre disposition pour vous y aider.

Quant aux actifs qui découvriraient en lisant ces lignes qu’ils ont peut-être manqué des occasions de faire valoir des droits acquis dans leur jeunesse, qu’ils n’hésitent pas à nous contracter !

 

[i] Ce salaire n’est pas égal au SMIC mensuel, mais à 150 fois le SMIC horaire.

[ii] Les trimestres rachetés contribuent à atteindre la durée d’assurance légale, mais pas à la proratisation.

rimestres rachetés contribuent à atteindre la durée d’assurance légale mais pas à la proratisation.

5 réponses sur “Quels droits de retraite pour les étudiants en alternance, apprentissage ou stage ?”

  • Né en1962 je réfléchi a ma future retraite.
    De septembre 1976 a juin 1980 j’étais en formation par alternance en agriculture a la maison familiale de Auve dans la marne. 15 jours a l’école et 15 jours a la ferme. Sur mon relevé de carrière apparait activité non connue a la MSA. est-ce que cette période peu valider des trimestre.

    • Il est possible que cette période de travail en alternance vous ait ouvert des droits. Dans tous les cas, c’est à vous de faire les démarches pour le découvrir et faire valoir ces droits s’il y en a. C’est parfois un peu long mais cela vaut la peine. Commencez par vous adresser à la MSA. Bon courage!

  • J ai un diplôme d éducateur spécialisé obtenu en juin 2017. Pendant cette formation, J ai eu des periofes de stage. Je suis actuellement demandeur d emploi. Comment faire valoir mes années d étude et les temps de stage pour les cotisations retrzite ? Auprès de qui dois je m adresser ?
    Merci

  • Bonjour,
    J’ai travaillé en alternance pendant 1 an (du 01/09/2006 au 31/08/2007) soit 4 trimestres au total mais je ne vois pas ces trimestres apparaitre sur mon relevé « Retraite de base » alors que je vois bien apparaître les montants de mes salaires dans la partie « Retraite complémentaire ». Comment faire corriger cette erreur ? Merci de votre réponse, Cordialement

    • Bonjour. La situation est malheureusement fréquente. Il faut vous adresser à votre caisse de retraite pour demander la régularisation de votre retraite de base. Courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.