Quel est l’impact des périodes de chômage sur ma retraite ?

Demandeurs d'emploi

De nombreux utilisateurs de MaRetraite.fr nous interrogent sur l’impact des périodes de chômage sur le calcul de leur retraite .  La réponse est différente selon chaque situation. La situation la plus délicate est celle, malheureusement très fréquente, des chômeurs âgés en fin de droit.

Les règles sont complexes et chaque cas est pratiquement unique. Vous informer par anticipation et faire vérifier vos droits déjà acquis sont deux gestes indispensables pour optimiser votre retraite.

Voici une vue générale de l’impact du chômage sur la retraite dans le régime général des salariés du privé, retraite de base et retraite complémentaire.

Les périodes de chômage indemnisé sont des périodes « assimilées »

Pour la retraite, vos périodes de chômage indemnisé sont assimilées à des périodes d’activité.  Elles sont comptabilisées pour la durée d’assurance nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein.

Pour la retraite de base :

  • Chaque période de 50 jours de chômage indemnisé vous permet de valider un trimestre de retraite de base, dans la limite de 4 trimestres par an.
  • Si travaillez par intermittence, les trimestres de chômage indemnisé complètent vos trimestres d’activité, toujours dans la limite de 4 trimestres par an.
  • En revanche, vos allocations ne rentrent pas dans le calcul du montant de votre retraite

Attention : Seulement 4 trimestres de chômage au total sont retenus pour le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue.

Pour la retraite complémentaire

  • Vous continuez à cotiser pour la retraite complémentaire sur vos allocations de demandeur d’emploi.
  • Vous obtenez des points de retraite complémentaire sur la base d’un salaire de référence calculé par pôle emploi. Les taux de cotisation et les règles de calcul varient votre situation exacte (nature de votre indemnisation, préretraite, chômage partiel…)

Les périodes de chômage non indemnisé

Vos périodes de chômage non indemnisé avant 1980 valident des trimestres comme les périodes de chômage indemnisé.

Vos périodes de chômage non indemnisé à partir de 1980 permettent de valider des trimestres différemment selon le moment de votre carrière :

  • La première période de chômage, par exemple la période de recherche d’un premier CDI, vous permet de à valider jusqu’à 6 trimestres (4 avant 2011). Attention : il faut remplir certaines conditions, notamment avoir travaillé au moins une fois, ne serait-ce que pour un job d’été.
  • Par la suite, seules les périodes de chômage qui suivent immédiatement une période de chômage indemnisé (immédiatement après le fin des droits) permettent de valider jusqu’à 4 trimestres au total.
  • Pour tenir compte des difficultés d’emploi des séniors, les personnes de 55 ans ou plus ayant cotisé plus de 20 ans pour la retraite peuvent valider jusqu’à 20 trimestres de chômage non indemnisé.

Le chômage non indemnisé ne permet pas d’obtenir des points pour la retraite complémentaire.

Le cas particulier des chômeurs seniors proches de la retraite

Seuls 30% des seniors entre 60 et 64 sont en emploi.

Fin des dispositifs pour les seniors en fin de droits

Les demandeurs d’emploi seniors qui n’avaient pas atteint l’âge légal de la retraite (entre 60 et 62 ans, selon votre date de naissance) ont pu, entre 2010 et 2017, bénéficier de dispositifs d’aide tels que l’allocation équivalent retraite, l’allocation transitoire de solidarité ou la prime transitoire de solidarité.

Ces dispositifs n’existent plus mais les personnes auxquelles ils ont été attribués continuent d’en bénéficier jusqu’à la fin de leurs droits.

Les autres chômeurs seniors en fin de droit sont tributaires, comme tout autre chômeur en fin de droit, de l’allocation spécifique de solidarité (ASS).

Allocations chômage après l’âge légal de la retraite

Les demandeurs d’emploi seniors qui ont passé l’âge légal de la retraite mais n’ont ni la durée d’assurance ni l’âge nécessaire (soit entre 65 et 67 ans selon votre date de naissance) pour obtenir une retraite à taux plein peuvent continuer à percevoir une allocation chômage jusqu’à la fin de leurs droits.

Attention : il faut, entre autres conditions, avoir atteint une durée minimum de cotisation de 100 trimestres.

Conclusion

Cette brève vue générale illustre la complexité de l’acquisition de droits de retraite en période de chômage. D’une manière générale, les carrières contemporaines sont rarement des longs fleuves tranquilles sans interruption, même brève.

Si vous avez connu des interruptions de carrière, il est fortement recommandé de faire vérifier par un professionnel que tous vos droits ont été validés dans votre Relevé Individuel de Situation.

11 réponses sur “Quel est l’impact des périodes de chômage sur ma retraite ?”

  • Quand on est en retraite de la fonction publique (régime spéciaux ORANGE 55 ans technique) en 2010 et quand on a travaillé 6 mois après ladite retraite dans le régime général … a-t-on droit à une retraite du régime général ayant atteint les 63 ans révolus et comment calcule-t-on la complémentaire…

    • Bonjour. Si je comprends bien votre situation vous avez travaillé après avoir pris votre retraite de la fonction publique et vous vous demandez si vos cotisations au régime général des salariés dans ce cadre vous ouvre de nouveaux droits. La réponse est vraisemblablement négative. Je cite l’assurance retraite : « Si votre première retraite personnelle de base a pris effet à compter du 1er janvier 2015, la reprise d’une activité ne vous procure, dans la plupart des cas, aucun nouveau droit à la retraite malgré le versement de cotisations. » Dans tous les cas, contactez votre caisse de retraite pour clarifier votre situation, vos droits et les conditions de votre cumul emploi retraite. Bon courage et merci de lire MaRetraite.fr!

      • Bonjour Thérèse
        Je me permets de vous informer que toutes les retraites pour Invalidite du secteur public permettent non seulement de retravailler sans limite mais vous permettent en plus de percevoir à l’âge légal une retraite du privé .
        Cordialement

  • j arrive en fin de droit au chômage je vais être payée jusque en avril je serais a la retraite en décembre
    ma question est à quel aide j ai droit pendant ces
    6 mois ou je vais restée sans ressources, je vis seule et touche 1300 euros au chômage; je dépasse le plafond pour le RSA
    merci pour votre reponse
    l

    • Bonjour. Nous vous conseillons de vous rendre à Pôle emploi pour étudier des solutions telles que l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) pour laquelle les conditions de ressources sont très différentes. Vous n’êtes pas seule dans ce cas, malheureusement, donc insistez. Bon courage et merci de lire MaRetraite.fr !

  • Bonjour, a l age de 16 ans jusqu a 18 apprentissage puis 9 mois de chômage indemnisées puis service militaire 12 mois, ensuite 6 mois de travail ,ensuite 7 mois de chômage non indemnisées cause départ volantaire puis 32 ans de travail au Luxembourg jusqu a ce jour, ma question quel est l impact du chômage sur ma carrière merci

  • Bonjour,
    Suite à une liquidation judiciaire de son entreprise, mon conjoint s’est retrouvé au chômage en mai 2017. En tant que gérant salarié, il ne perçoit aucune indemnité. Il ne pourra prétendre à percevoir sa retraite qu’à partir de juin 2020. Sa période de chômage se situant après ses 55 ans, qu’elle durée sera prise en compte. Depuis 1976 et jusqu’à 2009 (date de création de son entreprise), il a travaillé en tant que salarié dans des entreprises et donc cotisé au chômage. Il est à noter que durant sa carrière en tant que salarié il a perçu à différentes périodes le chômage (la durée totale ne dépassant pas 2 ans).

  • Bonjour Thérèse
    Je me permets de vous informer que toutes les retraites pour invalidité du secteur publique permettent de retravailler sans limite dans le privé et de percevoir à nouveau à l’âge légal une retraite du privé donc Therese sur ce coup là vous avez tort cordialement

    • Bonjour. Merci pour cette information. L’article porte sur les retraites du privé. Cordialement.

  • Bonjour
    Je me retrouve au chomage a 56 ans, je suis actuellement a 156 trimestre a la fin 2019 dont 8 pour enfant, j ai commece a travailler avant 18 ans sans interruption, j aurai pu beneficier de longue carrière mais du fait de mon licenciement cela n est plus possible. J ai droit a 36 mois de chomage. Ce qui me portera jusqu a mes 59 ans . Que va t il se passer apres. Vais rester 3 ans sans indemnites en attendant mes 62 ans? Merci d avance pour les reponses que vous m apporterez.

  • question qui merite une réponse précise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.