Retraite: 3 revendications émergent du Grand Débat National

Le Grand Débat National

Le sujet des retraites ne fait pas officiellement partie des sujets retenus pour le Grand Débat National organisé par le gouvernement à la suite du mouvement des gilets jaunes. Pourtant, les citoyens sont nombreux à l’aborder et leurs demandent convergent vers 3 revendications. Quelles-sont-elles ? MaRetraite.fr a lu leurs propositions pour vous.

Le Grand Débat National a commencé le 15 janvier 2019. Le site Granddebat.fr, ouvert une semaine plus tard, affiche déjà des centaines de milliers de contributions. En parcourant celles qui traitent des retraites, nous avons constaté qu’elles se concentrent sur des points bien précis.

Pourquoi le sujet des retraites n’a-t-il pas été retenu ?

A la veille du lancement du Grand Débat, un sondage Elabe[i] pour BFMTV a montré que les retraites faisaient partie des sujets dont les Français voulaient débattre.

A la question : « Selon vous, quels sont les sujets qui devraient être abordés en priorité lors de ce « grand débat national » ? Les français ont répondu :

  • le pouvoir d’achat (49%),
  • les impôts et les taxes (46%),
  • les inégalités/injustices sociales (29%),
  • le niveau des dépenses publiques (27% ),
  • les retraites (26%).

La priorité du sujet retraite était encore plus forte parmi les personnes qui s’identifient comme gilets jaunes (35%).

Pourtant le gouvernement n’a pas retenu la retraite parmi les sujets ouverts au débat. Ces sujets sont :

  • La transition écologique : déjà 47.547 propositions à ce jour.
  • La fiscalité et les dépenses publiques :  déjà 65.136 propositions.
  • Démocratie et citoyenneté : 36.592 propositions à ce jour.
  • Organisation de l’Etat et des services publics : 40.221 propositions.

Le fait que le Ministère des Solidarités et de la Santé venait de tirer les conclusions de 6 mois de Consultation publique sur la réforme des retraites a certainement joué contre remettre ce sujet au centre du Grand Débat.

Que proposent les participants au grand débat ?

Dans le grand débat, la parole est libre. Le sujet des retraites est donc tout naturellement abordé par les citoyens. Nous avons ainsi relevé, à ce jour, plus de 4 500 propositions citoyennes qui mentionnent directement la retraite. La plupart se trouvent dans la rubrique “Fiscalité et dépenses publiques”.

En les parcourant, on constate que les propositions concernant la retraite se concentrent sur quelques sujets principaux.

Parmi elles, trois propositions reviennent fréquemment et semblent faire l’unanimité :

  • Suppression de l’augmentation de 1,7 % de CSG pour toutes les retraites. Il s’agit d’une suppression pour tous, sans condition de ressources – et non pas seulement pour les retraités dont le revenu est inférieur à 2 000 euros comme l’a annoncé Emmanuel Macron en décembre.
  • Réindexation des retraites sur l’inflation. Après une longue période de gel, les retraites sont réévaluées d’un pourcentage inférieur à l’inflation. Les participants demandent un retour à l’indexation sur l’inflation afin que les retraités ne perdent pas chaque année un peu de pouvoir d’achat.
  • La réduction des privilèges. Les parlementaires, les hauts fonctionnaires et surtout les anciens Présidents de la République sont particulièrement pris pour cible. Exemple : “Jaques Chirac reçoit 32 000 € mensuel : pourquoi ?” Plus généralement, les participants demandent l’égalité des régimes de retraite, sans distinction entre cadre et non-cadre, fonctionnaire ou privé.

Quelles sont les propositions qui font débat ?

Les propositions controversées sont, par exemple :

  • Ouvrir ou limiter les pensions de réversion ? Le sujet est fréquemment abordé. Mais certains demandent que les pensions de réversion soient ouvertes aux concubins et partenaires de PACS. D’autres, au contraire, proposent de les limiter.
  • Repousser l’âge de la retraite : de nombreuses propositions choisissent de repousser l’âge de la retraite pour limiter les dépenses sociales. Cela contredit les résultats de la Consultation sur la réforme des retraites où, en l’absence de toute référence économique, une grande majorité votait pour “partir quand on veut,” sans âge minimum.
  • Retraite minimum. Certains proposent une retraite minimum qui devrait être supérieure au minimum vieillesse (868 euros pour une personne seule en 2019).
  • Réforme des majorations de retraites. Certains sont pour réduire certains avantages, en supprimant par exemple les majorations pour enfant à charge.
  • Réforme des droits des retraités à l’étranger. Certains demandent que ceux qui touchent leur retraite l’étranger continuent à payer toutes les contributions sociales en France (ce qui est contraire au droit européen.)

Faites entendre votre voix

En conclusion, on constate une différence flagrante entre le Grand Débat et la Consultation publique sur la réforme des retraites. Comme le Grand Débat place les questions dans leur contexte économique, il obtient des réponses plus réalistes que la Consultation.

Mais le Grand Débat est encore ouvert pendant plus d’un mois. D’autres tendances vont sans doute se dégager. MaRetraite.fr espère qu’il aidera à sortir de l’illusion et de la langue de bois pour trouver des solutions pour aider des millions de futurs retraités à faire face à une inévitable diminution de leurs pensions.

Et si vous y contribuiez ? Nous vous encourageons à le faire en ligne jusqu’au 15 mars 2019.  


[i] Sondage en ligne conduit le 14 janvier 2019 auprès d’un échantillon représentatif de 1.006 Français.

16 réponses sur “Retraite: 3 revendications émergent du Grand Débat National”

  • Que lorsque,un parent,un enfant,deviens aidant familiale pour subvenir à un membre de la famille malade ,que soit reconnu pour sa retraite,pour ma part ,j ai du arrêter plusieurs années mes trimestres sont cotisés,mais pas validés.Faire en sorte que se soit reconnu,et prévoir un financement pour y cotisė.

    • Merci de votre suggestion. Elle fait partie des sujets à l’ordre du jour de la réforme des retraites. Espérons qu’elle passera.Nous suivrons attentivement le sujet. Cordialement.

      • je touche 875 euro de retraite par mois et je nai le droit a aucune aide ou peut etre je ne les connait pas merci etant actif javait une petite pansion de travalleur handicap de 250 euro part mois et depuis la retraite cela ma ete suprimer est til normal merci

        • Bonjour. Il est très probable en effet que vous ne soyez pas bien informé des aides disponibles. Il est possible qu’une aide pour retraité handicapé puisse prendre le relai de votre allocation de travailleur handicapé. Rapprochez-vous de votre caisse de retraite et de votre caisse d’allocation familiale. Bon courage!

    • Je suis en accord avec vous

  • pour nous c’est clair , si il n’y pas d’indexation des retraites , notre prochain vote sera très SIGNIFICATIF.
    A bon entendeur, un citoyen exaspéré depuis que MACRON est pilote sur ce sujet…

    • Bonjour. Merci pour le partage. Pour être juste: la désindexation des retraites sous François Hollande avec le report de la date d’actualisation, puis le gel des pensions, ont permis de réduire le déficit du système des retraites prévu à l’époque pour atteindre 20 milliards en 2020. Le Haut-Commissaire n’est pas opposé à une réindexation des pensions sur les salaires mais comme la proportion de cotisants/retraités continue de baisser, il faudra couper ailleurs dans le budget.

  • puisque les « retraites » ne font pas partie du grand débat national il est déductible que pour l’Etat les retraités sont partie négligeable.
    dans ce cas pour eux, pourquoi participer encore à la vie politique ?
    donc pour les européennes, abstention ou vote blanc par tous les retraités et les personnes sensibles à leur sort…

    • Bonjour. Pour être juste: les retraites ne sont pas exclues du Grand débat. La preuve est qu’on peut faire ressortir des conclusions très claires. Donc n’hésitez pas à partager votre analyse et vos suggestions.
      La retraite aurait sans doute été mise en avant dans le grand débat s’il n’y avait pas eu 8 mois de consultation publique sur le sujet juste avant. Pour nous, c’est surtout cette consultation-là qui a manqué son objectif voir https://maretraite.fr/lechec-de-la-consultation-publique-sur-la-reforme-des-retraites/ .

  • Bonjour, certains retraités reprennent une activite d’auto entrepreneur pour compléter leur revenu et rester dans la vie sociale , mais ce statut les oblige à verser plus de 23% à l »urssaf en cotisations (sans contrepartie) il serait bon de justifier ces prélèvements injustes.

  • Je suis en retraite progressive temps de travail de 28 h semaine et souhaite travailler plus pour gagner plus…malheureusement cela est impossible car je serais pénaliser par la caisse de retraite qui me supprimerait l ‘allocation. Je souhaite continuer de travailler
    Jusqu a 65 ans…car la santé le permet et je voudrais assurer mes « vieux jours. »

  • Pension de réversion
    Il semble que l’on ne change rien pour ceux qui sont retraités ou proche de la retraite : il est vrai que pour ceux qui ont plus de 70 ans, ces changements pourraient être anxiogènes, d’autant que certains sont déjà en maisons médicalisées.
    Cependant, pour ceux qui ont un âge inférieur, avec une pension personnelle élevée, (supérieure à 4000 euros mensuels nets par exemple), je pense que l’on pourrait revoir le montant de la pension de réversion à la baisse : il serait choquant de laisser des retraités bénéficier d’un montant cumulatif de pension de plus de 5000 euros alors que d’autres se verront appliquer des modes de calcul de pension de réversion plus défavorables. L’effort doit être partagé par tous et ceux qui ont une pension personnelle de retraite suffisante doivent accepter une baisse du montant de leur pension de réversion à titre de valeur d’exemple. A partir de plus de 4000 euros de pension personnelle, on est dans une situation financière où l’on peut faire face à une diminution de revenus par son patrimoine personnel.

  • La non indexation des pensions de retraite sur l’inflation pour tous les retraités est pour moi une injustice sociale inacceptable, surtout lorsque l’on a travaillé et participé à l’effort collectif de par ses cotisations toute sa vie active.
    Ce gouvernement par cette position est une honte pour l’ensemble des retraités de ce pays.
    Et ils savent bien pourquoi ils ont éludés cette question du grand débat qui est une parodie de démocratie.

  • Pourquoi ne pas prendre exemple sur le système suisse . Pour résumer le premier pillier (équivalent retraite carsat) doit subvenir aux besoins vitaux. Pour une durée de cotisation égale le montant des retraites est plafonné.celui ci doit assurer de pouvoir survivre.le deuxième pillier (retraite complémentaire ) restant propotionnel aux cotisations.

  • Bonjour, quand j’aurai atteint 62 ans, j’aurai travaillé 2 ans de plus que ce qu’il faut aujourd’hui pour bénéficier d’une retraite anticipée à taux plein sans décote (possible à 60 ans et 2 mois). Je bénéficie depuis 2005 d’une RQTH avec un taux de 50 % et depuis 2013, ce taux a été porté dans la fourchette de 50 à 75% avec toujours une RQTH. Que va devenir cette possibilité qui existe encore aujourd’hui ? Supprimée ? Modifiée ? … quelle est la tendance qui se dégage ? J’ai fait le choix de continuer à travailler à 100% malgré les difficultés liées à mon handicap, mais à 8 ans de pouvoir prendre cette retraite « anticipée », je suis vraiment épuisé … je ne tiendrai pas jusqu’à 67 ans ! Sur quelles bases ma retraite (de fonctionnaire) devrait-elle être calculée ? … je ne tiens pas à finir « à la rue » parce que je n’aurai de toute façon pas les 170 trimestres validées pour une personne n’ée en 1967, même en partant à 67 ans, d’où mon inquiétude.

  • Je suis vraiment dégoutée de ce injustices comme tous les Retraités après avoir cotisé pendant 42 ans et surtout au delà de 35h par semaine.
    Il est temps que le gouvernement comprennent que nous devons profiter de notre retraite pour enfin se faire plaisir après des années d’économie de travail.
    Il faut SUPPRIMER LA CSG À 1.70% POUR TOUS LES RETRAITES SUR TOUT INJUSTE CAR AUCUNE CONTRE PARTIE ET CALCUL DUR 100% DE LA RETRAITE AU LIRU DE 98.25% POURQUOI?
    Reindexation des Retraités point valeur au 1.04.2013 nous sommes en 2019 revoir le coût de la vie
    Remettre l’électricité sur un tarif unique et pour tous y compris salariés et retraités EDF et enlever cette taxe sur nos factures pour payer lex retraites au personnel EDF Honteux VOIR RAPPORT COUR COMPTE FEV 2019
    Remettre tout le monde sous le même régime général avant de faire nouvelle réforme des Retraite
    Créer des nouvelles tranches et % pour impôts classe moyenne trop impactée.
    Monsieur le President il est vraiment URGENT DE REMETTRE TOUT CELA EN PLQCE
    SUPPRIMER toutes ces aides motiver les citoyens à travailler c’est leur donner moins d’aides
    Merci
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.