Trois erreurs qui mettent votre patrimoine retraite en danger

Erreur de navigation

Face aux incertitudes qui pèsent sur l’avenir des systèmes de retraite, de plus en plus de français veulent se constituer un capital pour compléter leur revenu à la retraite. Mais sur la longue route de préparation à la retraite, nombreux commettent des erreurs de navigation qui mettent leur patrimoine retraite en danger.

Philippe DelaîtrePhilippe Delaître est directeur de l’ingénierie patrimoniale à MaRetraite.fr. En 30 ans d’expérience de conseil patrimonial, il a observé les erreurs les plus fréquentes que commettent les particuliers dans la gestion de leur argent. Il tire aujourd’hui la sonnette d’alarme.

Si vous appréciez les conseils qu’il partage ci-dessous pour remédier à ces erreurs trop fréquentes, n’hésitez pas à le contacter.

Trop d’immobilier

Le patrimoine des Français est constitué en moyenne de 59% d’immobilier. « En moyenne » veut dire que beaucoup de Français ont beaucoup plus d’immobilier que cela, 80% ou plus.

Pourquoi est-ce un problème ?

Parce qu’un patrimoine doit être diversifié. L’immobilier n’est pas sans risque : risque de baisse des prix, coût d’entretien, risque locatif (vacance, impayés, gestion …). L’immobilier est fortement imposé avec l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Il est illiquide, c’est-à-dire qu’on ne peut pas rapidement le transformer en cash. Il est difficile à transmettre.

Comment y remédier ?

Philippe aide ses clients surinvestis dans l’immobilier à se séparer d’une partie de ce patrimoine en vendant dans de bonnes conditions, en tenant compte de la fiscalité. Ils peuvent ensuite diversifier leur patrimoine par différents placements financiers. Cela comprend, par exemple, des placements en « pierre papier », plus liquides et plus facile à transmettre.

Trop de placements sécurisés à faible rendement

Recherchant la sécurité, beaucoup de Français privilégient des produits financiers à très faible rendement, mais capital et intérêts garantis.

Pourquoi est-ce un problème ?

Parce qu’un patrimoine qui ne croît pas plus vite que l’inflation s’érode, perd de la valeur. C’est le cas en ce moment pour le livret A qui est maintenu à un taux de 0,75% alors que l’inflation observée en août 2018 par l’Insee atteint 2,3%. Les fonds euros, autre placement préféré des français, ne font pas tellement mieux avec un rendement moyen de 1,8%.

Comment y remédier ?

Philippe aide ses clients à se constituer un portefeuille de placements équilibré en termes de risque et rendement en fonction de leur situation et horizon de placement.

Une gestion trop passive

Beaucoup de clients choisissent un placement et ne s’en préoccupent plus ensuite.

Pourquoi est-ce un problème ?

Parce que tout change. Les évolutions juridiques, fiscales et financières sont incessantes. Elles sont parfois radicales, comme par exemple le remplacement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) par l’IFI. Il est indispensable d’adapter son patrimoine à ces changements, autant qu’à l’évolution de sa situation personnelle.

Comment y remédier ?

Philippe fait profiter ses clients non seulement de son expertise et de celle de son équipe, mais également de l’expertise de ses partenaires spécialisés. Un particulier aujourd’hui ne peut pas se tenir au courant de tous les changements règlementaires. Il faut se reposer sur des experts.

Conclusion

Si vous vous êtes reconnu dans une de ces trois fréquentes erreurs (ou les trois !), pas d’inquiétude. Notre Recommandation Patrimoine Retraite est faite pour vous. Vous obtiendrez un bilan patrimonial complet, aussi bien juridique, que fiscal et financier. Vous découvrirez les clés pour augmenter votre revenu à la retraite en fonction de la situation de votre foyer.

Contactez Philippe Delaître et son équipe au 01 83 62 23 90.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.