Quels prélèvements à la source pour les retraites en 2019?

Quels prélèvements sur les retraites en 2019

L’annonce de l’annulation de la hausse de CSG sur certaines retraites en même temps que le démarrage du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu à la source a créé la confusion. Impôts, CSG, CRDS, Casa… Qui doit payer quoi ? Qui bénéficie de réductions ou exonérations ? Quel est l’impact sur vos pensions ?

A la suite de notre article Retraites 2019 : hausse des cotisations, baisse des droits, vous êtes nombreux à nous avoir signalé une baisse inexpliquée de la pension que vous avez perçue en janvier 2019.

Pour vous aider à y voir plus clair, MaRetraite.fr résume ci-dessous comment les prélèvements de cotisations sociales et le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu déterminent votre pension nette:

Pension nette perçue = Pension brute moins Prélèvements sociaux moins Prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu

Les pensions ont été revalorisées

Une baisse de votre pension par rapport à 2018 est d’autant plus inexplicable que les retraites brutes ont bénéficié d’une revalorisation. Par exemple, pour les salariés du privé :

  • La retraite de base a augmenté de de 0,3% le 1er janvier 2019.
  • La retraite complémentaire a augmenté de 0,6% le 1er novembre 2018.

Les prélèvements sociaux n’ont pas augmenté, au contraire

Votre retraite nette n’avait pas non plus de raison de baisser à cause des prélèvements sociaux. En effet, les cotisations sociales n’ont pas augmenté en 2019.

Au contraire, plus de retraités bénéficient d’exonérations ou de taux réduits en 2019 — même si l’effet du nouveau taux de CSG réduit à 6,6% ne sera ressenti par les bénéficiaires qu’à partir de mai 2019.

  1. La hausse des seuils d’application des cotisations augmente les exonérations. Les seuils de revenu fiscal de référence au-dessus desquels les pensions sont soumises à la CSG à taux réduit à de 3,8% ou au taux plein de 8,3% aux autres prélèvements sociaux, CRDS (0,5%) et CASA (de 0,3%)[i] ont été relevés de 1,6% (voir tableau ci-dessous). Comme la retraite de base n’a augmenté que de 0,3%, il devrait donc y avoir un peu plus de retraités exonérés qu’en 2018.
  2. Le taux plein ne s’applique qu’au bout de deux ans. Pour éviter une augmentation brutale, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 prévoit que si votre revenu augmente de façon à franchir le seuil du « taux plein » de CSG, le taux le plus élevé de 8,3%, celui-ci ne s’applique que cette augmentation persiste 2 ans de suite. Les pensions soumises au taux plein de CSG sont aussi soumises à la CRDS, CASA et cotisation d’assurance maladie, soit au total 9,1% pour la retraite de base et 10,1% pour la retraite complémentaire.
  3. Le nouveau « taux médian » de 6,6% s’applique avec effet rétroactif au 1er janvier 2019. Des millions de retraités dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 22.580 euros pour une part ou 34.636 euros pour deux parts bénéficieront de ce nouveau taux médian. C’est le résultat de l’annulation de l’augmentation de CSG de 1,7% qui était entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Pour des questions pratiques de mise en place, le nouveau taux ne sera appliqué qu’en mai 2019. Le trop perçu de cotisation entre janvier et mai sera remboursé en juillet 2019.

Les tableaux ci-dessous résument ces changements. Par souci de simplification, le tableau ne prend en considération que les cas d’une ou deux parts fiscales. En cas de parts ou demi-parts supplémentaires, vous pouvez consulter le tableau complet sur le site de votre caisse de retraite.

A ce tableau, il faut ajouter, pour la retraite complémentaire seulement, 1% de cotisation d’assurance maladie pour les retraités prélevés au taux médian et au taux plein de CSG.

La CSG déductible est la part des prélèvements sociaux sur lesquels vous ne payez pas d’impôt sur le revenu.[ii]

Le taux de prélèvement sociaux est basé sur le revenu fiscal de référence

L’annonce de l’annulation de l’augmentation de CSG a créé la confusion. En effet, elle a été annoncée comme une réduction de CSG pour toutes les retraitées et tous les retraités dont la pension était inférieure à 2.000 euros pour une personne seule et 3.000 euros pour un couple.

En réalité, la détermination des différents taux de cotisations sociales dépend du revenu fiscal de référence (RFR) du foyer calculé d’après la dernière déclaration d’impôt, soit le RFR 2017. Ainsi, une personne qui a une pension inférieure à 2.000 euros, mais dont le revenu fiscal de référence dépasse 22.580 euros pour une part fiscale à cause d’autres sources de revenus, ne bénéficiera pas du taux médian. Le taux plein s’appliquera.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu a pu réduire votre pension nette

Une des causes majeures de baisse de pension nette en 2019 est évidemment le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

Depuis le 1er janvier 2019, les caisses de retraite déduisent de la pension brute non seulement les prélèvements sociaux mais aussi l’impôt sur le revenu prélevé au taux calculé par le service des impôts sur la base de vos revenus 2017.

Vous pouvez vérifier votre taux en ligne sur votre espace personnel sur le site du service des impôts.

De nombreux utilisateurs qui touche une pension d’environ 1.500 euros, nous disent que leur pension nette a diminué de 30 euros ou 40 euros. Cela semble correspondre au prélèvement de l’impôt à la source.

Rien ne devrait avoir changé pour les retraités non imposables

Dans ce cas, une diminution de la pension nette ne s’explique pas. Si c’est votre cas :

  • Vérifiez sur votre espace personnel du service des impôts que votre taux d’imposition est bien de 0%. Puis que votre caisse de retraite applique bien ce même taux.
  • Si votre taux n’est pas de 0%, divers crédits et réduction effacent peut-être votre impôt. Vous en recevez le paiement directement sur votre compte bancaire, sous forme d’un acompte de 60% en janvier 2019 et le solde après votre déclaration d’impôts.
  • Votre taux de prélèvement est basé sur les revenus de 2017, si votre revenu a baissé entretemps, vous pouvez faire une simulation pour calculer votre nouveau taux. Vous demanderez ensuite en ligne au service des impôts une mise à jour de votre taux pour refléter votre baisse de revenu.
  • Si vous n’êtes pas personnellement imposable mais vous êtes en couple et n’avez pas opté pour le taux individualisé, votre taux est le taux de votre foyer fiscal compte-tenu des revenus de votre conjoint imposable.

Dans tous les cas, si vous avez des doutes, demandez à votre caisse de retraite un bulletin de pension ou un relevé détaillé des prélèvements qui s’appliquent à votre pension.


[i] CRDS = contribution au remboursement de la dette sociale de 0,5%; CASA = contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie de 0,3%.

[ii] L’impôt sur le revenu est prélevé sur la pension brute après déduction seulement de la part déductible de la CSG et du 1% de cotisation d’assurance maladie sur la pension de retraite complémentaire. Cela signifie que vous payez l’impôt sur le revenu sur les autres cotisations sociales. C’est de l’impôt sur l’impôt.

7 réponses sur “Quels prélèvements à la source pour les retraites en 2019?”

  • Bonjour,
    Je touchais 1000,83 Euros en 2018 pour ma retraite, et en février, mars 2019 j’ai touché 960 Euros sachant que je ne suis pas imposable, j’aimerais comprendre cette différence.
    Cordialement

  • Bonjour,
    Ma retraite CNAV a baissé 2 fois en 2019. Avant le prélèvement à la source ma retraite était de 38,85€, elle a augmenté de 0,3% en janvier et après prélèvement d’impôt, je gagnais 33,53€, en février après correction en baisse de mon taux de prélèvement d’impôt, ma pension est de 32,07€. Je ne comprend pas cette baisse.
    la CNAV est incapable de donner des réponses satisfaisantes. Cordialement

  • bonjour,
    ma retraite du régime général est passée en 2019 de 699,71 euros à 671,64 euros et je ne suis pas imposable. n’étant pas imposable ma retraite que j’ai mérité ne devrait pas avoir baissé.
    20×12=240 euros en moins par an.
    c’est impensable de ponctionner 20 euros par mois sur une retraite déjà minuscule. il me restera bientôt que la possibilité d’acheter la corde pour me pendre.

  • Bonjour
    Je suis non imposable en 2017
    Taux pour le foyer 0%
    Revenu imposable 2017 17069e
    Revenu fiscal 2017 17099e
    Et pourtant on me fait des prélèvements sur ma retraite pour cotisations sociales pour ma retraite 2019.
    Merci de me renseigner, est ce normal…
    Cordialement

  • ma retraite d’avril 2019 a baissé de 10,13 euros pour la cnavts et 15,25 pour l’agirc/arcoo ,sans que l’on soit prévenu ,soit moins 25,38 euros , et pour mon épouse que 560 euros . les retraites qui augmentent c’est du « blablabla ».

    • En effet, les retraites n’augmentent pas en termes réels puisqu’elles progressent moins vite que l’inflation. Cependant, il n’y a aucune raison pour que votre retraite de base (CNAV) et retraite complémentaire aient diminué. Demandez le détail des prélèvements fait sur vos pensions pour vérifier d’où vient le problème: prélèvement de l’impôt à la source ou augmentation des cotisations sociales (CSG etc…). Ne vous découragez pas!

  • Ma retraite a été versée avec 4 ans de retard.
    Les impôts veulent me faire payer la totalité sur 2019, que puis-je faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.