Investir dans le bitcoin pour sa retraite ?

Le bitcoin comme investissement?

Le bitcoin ne répond pas du tout aux critères traditionnels d’un investissement pour la retraite. Ceux qui désirent investir dans le bitcoin doivent en connaître les risques. Dans tous les cas, ils ne doivent pas se décider sur la foi d’un email racoleur ou de la recommandation d’une star de téléréalité !

La monnaie virtuelle ou cryptomonnaie bitcoin est une invention fascinante. Son devenir est incertain : la flambée de son prix est tout aussi plausible qu’un krach qui lui ferait perdre toute valeur.  Le bitcoin est donc actuellement un investissement spéculatif. Il ne répond pas aux critères de sécurité et de fiabilité qu’on attend généralement d’un investissement pour la retraite.

Une avancée technologique

Le bitcoin a été créé en 2009 par un inconnu qui s’est fait appeler Satoshi Nakamoto. Son invention repose sur un concept innovant de gestion des transactions, la « blockchain, » qui utilise la cryptographie, une manière de sécuriser les transactions par des clés chiffrées.[i]

Ce système très innovant (on peut dire génial) permet à chacun de devenir un client ou un opérateur du réseau bitcoin. Il met les opérateurs en concurrence les uns avec les autres de façon à garantir leur honnêteté. Le réseau peut être ouvert à tous sans qu’un État ou des banques y fasse la police. La blockchain est autogérée.

Une valeur hautement spéculative

Le bitcoin a peu à peu gagné des milliers d’opérateurs et des millions d’utilisateurs. Or le système est programmé pour ne produire des bitcoins qu’en nombre limité et à une vitesse limitée.[ii] La loi de l’offre et de la demande a donc fait monter sa valeur.

Son prix a ainsi connu plusieurs flambées spectaculaires.

Une première vague de hausses à fait monter le bitcoin de 6 dollars (4,5 euros) en 2011 à plus de 1.100 dollars (825 euros) en 2013.[iii] Les premiers investisseurs étaient aux anges !

Cependant le bitcoin illustre bien l’adage : pas de haut rendement sans haut risque. A la suite de plusieurs incidents techniques et fraudes telles que la chute du site de change Mt. Gox en 2014, le bitcoin est retombé aux environs de 200 dollars (160 euros) en 2015.

Bitcoin un investissement hautement spéculatififPerte sèche pour les fans de Nabilla

La seconde vague de hausse a été encore plus spectaculaire. En 2017, le bitcoin est passé de 900 dollars (850 euros) en janvier à son pic de 19.000 dollars (17.000 euros) en décembre !

En janvier 2018, le bitcoin valait encore plus de 17.000 dollars. C’est le moment qu’a choisi la star de téléréalité Nabilla pour recommander à ses fans sur les réseaux sociaux d’en acheter. Elle prétendait leur faire profiter d’un tuyau exclusif et indiquait même un lien vers le site d’un trader de ses amis.

« Même si vous n’y connaissez rien, ça permet de gagner de l’argent sans investir beaucoup. […] vous pouvez y aller les yeux fermés […] il n’y a rien à perdre. »

Trois mois plus tard, le cours du bitcoin avait baissé de moitié. Depuis, il est tombé aux alentours de 6.000 dollars (5.000 euros). Les fans qui ont cru à l’argent facile ont perdu les 2/3 de leur investissement. Merci, Nabilla !

Acheter, conserver, échanger le bitcoin n’est pas sans frais

Le bitcoin est en ce moment relativement stable. Est-ce le moment d’acheter ? Si vous avez le goût du risque, pourquoi pas. Mais faites-le en sachant que vous pourriez tout perdre.

Le bitcoin est soumis à l’impôt et aux droits de succession. La taxation des gains sur la revente des bitcoins n’est pas négligeable (19% plus 17,2% de prélèvements sociaux). Les pertes ne sont pas déductibles.

Gardez aussi à l’esprit que l’achat, la conservation et la revente des bitcoins sont souvent sujets à des frais importants. En plus des commissions, vous aurez peut-être des coûts cachés du fait qu’il n’y a pas de prix unique du bitcoin mais qu’il s’échange à différents cours sur différentes plateformes.

Vous éviterez bien sûr les plateformes frauduleuse backlistées par le régulateur des marchés financiers, L’AMF.

Conclusion

Investir dans le bitcoin ne présente pas les caractéristiques de prédictibilité, de fiabilité et de sécurité qu’on attend généralement d’un investissement pour la rentrée. Si vous êtes tentés malgré tout par l’aventure, faites-le en toute connaissance de cause. Résistez aux sirènes des personnes plus ou moins bien intentionnées qui entretiennent l’illusion de l’argent facile.

Si vous n’avez pas vraiment le goût du risque et préférez des investissements plus sûrs pour votre retraite, nos ingénieurs patrimoniaux se feront un plaisir de vous aider.

 

[i] Dans ce système, une clé chiffrée est publique et l’autre est privée. L’une fonctionne un peu comme un numéro de compte vers lequel chacun peut faire un virement et l’autre comme un mot de passe qui permet au propriétaire du compte d’autoriser un virement.

[ii] Le nombre total de bitcoin est limité à 21 millions. Plus de 16 millions ont déjà été produits.

[iii] Les équivalents euros équivalents euros sont approximés à partir du cours euros/dollar du 1er janvier de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.